``




Hello les amis :) J'espère que vous avez passé une magnifique semaine de Noël ! Il est grand temps pour moi de poster sur le blog mes favoris du mois de décembre... ça a été méga difficile de choisir car j'ai eu plein de coups de coeur mais j'ai décidé de me cantonner aux choses qui avaient le meilleur rapport "bien-être/prix", en gros tout ce qui m'a fait un bien fou ce mois-ci sans pour autant vider mon compte en banque :D
C'est parti !!


 1
LES COUCHERS DE SOLEIL SUR LA RADE DE TOULON

On commence avec un truc carrément gratuit : les couchers de soleil sur la rade de Toulon. Nous avons pris 2 semaine pour passer notre permis dans le sud (permis que nous avons d'ailleurs raté, on ne s'en sortira donc jamais de cette spirale infernale), et nous étions logés par l'adorable grand-mère de Terek... J'avais emporté mon ordi pour bosser mais chaque soir c'était une véritable torture, ma fenêtre donnait pile poil sur ce spectacle de toute beauté.














Ces deux photos ont été prise à l'iphone, il s'agit de panoramas reconstitués sous lightroom (cela donne une bien meilleure définition que la fonction panorama intégrée des smartphones, ainsi qu'une plus grande plage dynamique, ce qui est tout de même très intéressant pour les couchers de soleil) : il suffit de prendre une dizaine de photos en déplaçant légèrement l'appareil à chaque fois, et de les fusionner dans le logiciel !!!! canon n'est-ce pas ? Je pourrai faire un mini tuto si ça en intéresse certains, n'hésitez pas à me le dire dans les commentaires :)


2
LES BOUGIES MANDARINES

On a tous des objets d'enfance qu'on relie instinctivement à une personne bien spécifique. Les mandarines me feront toujours penser à mon papa car c'est lui qui m'a appris à fabriquer des bougies en se servant de ces petits fruits délicieux ! Pour quelques centimes, quelques gouttes d'huile et le coup de main, on obtient un petit joyaux scintillant dans le noir, qui embaume la pièce pour quelques heures... Papa les posait près de notre lit pour nous aider à nous endormir, après avoir découpé l'ouverture dans la forme de notre choix (triangle, coeur, étoile)... Il revenait surement un peu plus tard pour les éteindre afin d'éviter les accidents, mais c'était un de nos grands bonheurs de la période hivernale !!! 



 3
LES CHAUSSETTES COLORÉES

C'est chez Calzedonia que j'ai trouvé ces mignonnes petites chaussettes déclinées dans une très jolie gamme de couleur. Toutes douces et confortables, elles ne serrent pas la cheville mais ne tombent pas pour autant... Les couleurs ne sont pas criardes, elles sont à 2,95€ (autant dire moins cher qu'un espresso servi sur une belle terrasse parisienne) et pour couronner le tout, j'ai un magasin à 3 pas de chez moi. Win sur toute la ligne !!!






 3
LE DERMALIBOUR


Mon SAUVEUR !! Je vous préviens je vais perdre toute objectivité et faire une pub d'enfer pour celui-là !!! En hiver je chope tout le temps mais alors tout le temps (attendez que j'aie fini ma phrase rhooo !) des merdes au coin des lèvres. Ce n'est pas de l'herpès, mais plutôt genre bouton de fièvre/croûte dégueulasse qui n'en finit pas de sécher et de se rouvrir, de faire mal, de devenir jaune, de devenir molle et blanche, bref, de faire chier. Là ça faisait un bon mois que je me trainais cette horreur, souffrant silencieusement et prenant mon mal en patience. Mais c'était sans compter sur ma petite maman qui a l'oeil et qui m'a tout de suite conseillé le "stick-lèvre magique", comme il est apparemment surnommé à la maison. Et effectivement, après 3 jours d'application matin et soir, mes coins de lèvres étaient redevenus lisses et souriants <3
J'étais BLU, mais alors FÉE. Et pour 8€, je crois pouvoir dire que le rapport bien-être/prix vaut largement le coup !!!




Et vous, quels sont vos petits remèdes miracle ???? Passez une belle journée et à très vite pour les favoris du mois de janvieeeeer !!! <3
Bonjour bébé,

aujourd'hui c'est le grand jour où je vais enfin voir ta petite bouille. Maman aussi est très contente que nous soyons enfin tous les trois ensemble.
Au début, on avait un peu de mal à te distinguer, c'était flou, gris, et soudain te voilà, tout bien fait, de profil, en train de dormir avec une main sous la tête et l'autre dans la bouche : bébé cool qui profite de la life bien au chaud dans maman. C'était très émouvant mais bon, pas tant que ça, la docteur était pas super sympa et ne nous a pas vraiment laissé le temps de nous émerveiller devant ce petit être pépère : "c'est un acte médical, pas du cinéma" nous disait-elle !!! Pas cool du tout.
Elle a donc commencé à prendre plein de mesures, regarder ton cerveau, pour voir si tout allait bien...
Moi ça m'intéressait moins, je voulais savoir si tu étais une fille ou un garçon et enfin on a eu la confirmation, tu es un mec ! Papa et Maman sont très contents mais Manou sera un peu déçue, tu es son 4ème petit-fils mais bon, elle t'aime quand même ! elle est juste obsédée maladivement par celles qui pissent assises, sûrement parce qu'elles n'en mettent jamais à côté. Maniaquerie quand tu nous tiens...
Bon, juste un petit truc en plus mon Amour, il va falloir que tu te mettes un peu à grandir au lieu de juste flemmarder, oké ? Et oui, tu es un peu minus mais rien d'inquiétant, on va faire une autre petite écho dans un mois pour bien contrôler ça, alors un effort :)

Je t'aime déjà énormément et j'ai hâte de t'avoir dans mes bras, j'en ai besoin pour me sentir totalement père, alors vivement ta naissance <3

Papa




...
Mon Terek est le plus adorable des maris, mais il a une sale habitude : il vient toujours taper dans les placards quand il a une petite dalle (moi aussi mais c'est pas pareil). Alors certes, ce qui est à moi est à lui et vice versa, mais quand je prévois des ingrédients pour des plats spécifiques et que TIENS, toutes les noix de cajou ont disparu le jour où je veux cuisiner un curry de poulet, c'est énervant. Est-ce que moi je vais grignoter en douce son foie gras cru qui attend au congélateur qu'il veuille bien le préparer ? que nenni ! je le respecte, son foie de canard, moi !
Alors hier, quand j'ai voulu préparer un tiramisu et qu'il me manquait mes biscuits à la cuiller (hem hem), j'ai un peu improvisé avec ce qui restait : des spéculoos (heureusement que je les achète en quantités phénoménales) et des petits beurres. Et tant que j'y étais, j'ai essayé d'ajouter du piment à ma mixture habituelle, pour accentuer la note épicée du célèbre biscuit à la cannelle... Et en le goutant au petit dej ce matin, je me suis roulée par terre ! 

Alors pour ceux qui n'ont pas peur du sucré, du crémeux et du calorique, d'une éventuelle indigestion alimentaire ou d'un quelconque sentiment de dépendance envers ce dessert voici un petit pas de plus sur le chemin de l'extase : Le tiramisu de Noël aux épices et au nutella !



1) LES INGRÉDIENTS 
(pour 6-8 personnes)

• environ 500g de mascarpone 
• 100g de cassonade ou deux cuillers à soupe de miel
• 1 demi-citron
• 3 oeufs
• vanille liquide
• du nutella/chocolat noir si vous préférez quelque chose de plus amer
• 2 cuillers à soupe de lait ou de crème fraiche
• 1/4 de cuiller à café de muscade en poudre
• 1/4 de cuiller à café de gingembre en poudre
• des spéculoos
• des petits beurres (facultatif)
• du café





2

2) LA RECETTE

Attention, il y a 5 couches dans ce gâteau : biscuit, nutella, biscuit, mascarpone, chocolat en poudre

• Préparer un café fort et froid (le café soluble est parfait pour ça), tremper rapidement les spéculoos (ou des petits beurres, pour un tiramisu plus soft, c'est comme ça que je le préfère) un à un dans le café et disposer au fond du plat. 

• Dans une casserole ou au micro-onde, faire fondre deux grosses cuillers de nutella avec un peu de lait. Ajouter le gingembre et la muscade en poudre, et d'autres épices à votre convenance (piment d'espelette, poivre, anis etc...). Recouvrir de ce mélange la première couche de biscuit. Tapisser à nouveau de spéculoos (et non de petits beurres, sinon on perd une partie des épices !), secs cette fois. Cette deuxième couche est importante, elle va empêcher que le gâteau soit trop détrempé. Mettre au frais.

• Séparer les blancs des jaunes. Monter les blancs en neige avec un peu de citron. Pendant ce temps, battre dans un saladier les jaunes avec la cassonade (ou le miel) et un peu de vanille liquide. Ajouter le mascarpone et le reste du citron, jusqu'à obtenir un mélange onctueux. Incorporer doucement les blancs bien fermes.

• Enfin recouvrir d'une épaisse couche de crème moelleuse et aérienne votre base biscuitée. Saupoudrer le tout de chocolat en poudre, par exemple en utilisant une boule à thé ! Avec ces proportions, j'ai pu faire deux tiramisu de taille moyenne (plat en photo). Faire reposer 24h au frigo et déguster ^^


Bon app <3










Vous pouvez télécharger la recette au format PDF :)
Il y a quelques temps, j'ai lu des articles sur la meilleure manière d'utiliser Pinterest. Je pense que les auteurs avaient décidé ma mort car depuis que j'ai passé un grand coup de balais dans mes tableaux et gardé uniquement ce qui me plaisait vraiment, vraiment, vraiment... je trouve que tout me donne encore plus envie qu'avant  !!! C'est le but me direz-vous... mais du coup mes tableaux sont parsemés de petites fringues et d'objets bien mis en valeur, et qui me donnent des gros coups de coude chaque fois que je les vois... Après inspection des finances, il parait évident que le mois de décembre ne sera pas celui de l'assouvissement de mes pulsions, j'ai donc décidé de faire la meuf raisonnable en disant à Terek : "j'ai grave envie de ça, ça, ça, et ça, mais bon j'attends les soldes"*air angélique*, et d'ailleurs je trouve que c'est d'une grande sagesse car à ce moment là il n'en restera peut-être plus beaucoup sur le marché, du coup ça m'évitera des tentations.
De toute façon, j'ai même plus de sous pour acheter à manger pour la fin du mois, heureusement que dans une semaine on part en vacances en famille, héhé.

Alors voici deux wishlist pour me faire patienter jusqu'au mois de janvier, j'espère pouvoir m'offrir un truc de chaque !

1) LES FRINGUES

J'ai complètement craqué pour cette petite robe de maternité festonnée ASOS, qui n'est pas chère du tout et qui peut tout à fait donner le change. Ensuite il y a cette-robe-COS-que-je-n'achèterai-pas-car-ce-serait-complètement-idiot-puisque-je-ne-pourrai-pas-rentrer-dedans-avant-l'année-prochaine-mais-en-même-temps-elle-risque-de-m'obséder-pendant-quelques-années-si-je-la-laisse-passer, et cette jolie banane en cuir irisé, qui serait parfaite pour mes mariages : je pourrais y caler mes cartes et batteries de rechange, et même un objectif. Je devrais faire passer ça dans mon budget business, tiens :D
Il y a aussi ce pull/robe/chose assymétrique ultra confort, qui tombe super bien, qu'est pas trop cher et qui passe aussi bien pour une tenue un peu casual que pour une soirée plus habillée (elle rend mieux sur moi que sur la modèle :p )... Il y a cette étole en laine mégadouce que j'offre à ma maman d'amour pour Noël mais que je crève déjà d'envie de lui voler. Peut-être qu'elle sera bien soldée ! Et enfin un petit pull passe-partout qui cachera mon bide et une robe de fée en crepe qui sera complètement portable une fois que le baby sera né :))



1- ASOS (19,99€) 2- COS (99€) 3American Apparel (38.97€) 4- COS (79€) 5- Cotélac (xxx€) 6- COS (69€)  7- Claudie Pierlot (195€) 




2) LES OBJETS

Du lin, du joli lin pour faire des coussins, pour faire des jolies choses pour mon bébé, ou même juste pour l'empiler dans une armoire et le regarder ! Un livre que je rêve d'avoir depuis longtemps, mais que personne ne se décide à m'offrir, par Annie Leibovitz. Un joli bouquet d'hiver pour égayer mon salon, un boite d'aquarelle pour m'y remettre un peu, une céramique de chez Kat's et une tasse dorée de chez Tsé-Tsé pour agrandir ma collection (j'en ai 4 pour l'instant !)
J'achèterai l'article le plus soldé, alors que le meilleur gagne !!! ^^








1- Marché Saint-Pierre 2- Amazon (25€) 3mon fleuriste (15€) 4- Le Bon Coin (20€) 5- Kat's  (50€) 6- Tsé-Tsé (39€) 

C'est beau de rêver :)

Par ailleurs si vous voulez voir à quel point mon Pinterest est beau maintenant, je vous invite à venir me suivre, je ne poste que des trucs supers cools et jolis !!!! 

Besos les petits chats !!!










Hello les chats !


Aujourd'hui j'aimerais vous présenter un tuto qui me tient à coeur car voilà maintenant plusieurs mois (voire années ?) que j'ai acheté le matériel sans jamais m'y mettre ! Il s'agit de petites bougies de massage à offrir ou à garder pour soi. C'est une activité amusante à faire quand le temps est gris, et le cadeau parfait si on a pas trop de sous à dépenser !
Il y a quelques années je suis tombée pendant mes courses de Noël (le mot course prend tout son sens à cette époque de l'année !), sur un exemplaire de ces jolies bougies parfumées qui se transforment en 5 minutes en huile de massage. L'idée était séduisante mais le prix rédhibitoire. Elles coûtent en moyenne 20€ et leur contenance n'excède pas les 100g... j'aime autant te dire qu'après un massage (oui mais de luxe le massage attention) t'as récupéré la jolie boite mais c'est tout. Allez 2 massage pour les plus économes d'entres nous.

En trainant sur internet et en m'extasiant sur des tutoriels pour fabriquer des bougies parfumées, je me suis dit "haha", pourquoi ne pas passer au level supérieur avec des bougies parfumées DE MASSAGE ? Aussitôt dit, aussitôt fait, me voilà sur le site Ma déco à moi, en train d'acheter :

de la cire de soja bio spéciale massage
de l'huile essentielle qui sent bon conçue à Grasse par un parfumeur

Il est utile d'avoir également à sa disposition :

• une casserole qui ne craint rien
• des baches en plastique
• un entonnoir
• une louche
• des pinces à linge
• des récipients mignons (nous avons pris des conserves de maïs et des pots d'anciennes bougies dont la cire se décolle dès qu'on les plonge dans une casserole d'eau chaude !)

J'ai mis du temps à m'atteler au travail mais ça y'est, on a fait plein de gaffes, on a renversé de la cire partout, on a gaspillé un toooonne de mèches, bref, on a fait pas mal de conneries, mais on a fini par y arriver... je vous explique comment on s'y est pris ? Veuillez me pardonner pour la qualité des photos, on a fait ça le soir et on ne peut pas dire que le combo "lumière artificielle + sacs en plastique" soit des plus flatteurs.




Commençons par faire fondre la cire. Comme elle se liquéfie à basse température, il est inutile d'utiliser un bain-marie, ce qui rend les choses bien plus faciles. En quelques minutes, votre pain s'est transformé en une huile bien fluide. Versez alors votre parfum, ne lésinez pas sur la quantité, personnellement j'ai vidé mon flacon à chaque tournée (j'avais choisi muguet, vanille et ylang-ylang) et mélangez. Il faut ensuite préparer nos récipients : au fond de la boite, qui doit être sèche, déposez la base de votre mèche que vous aurez préalablement plongée dans la cire... en durcissant, elle adhérera au socle et cela évitera qu'elle baguenaude lorsque vous verserez le gros de la cire. Ensuite, maintenez la mèche en hauteur à l'aide de pinces à linge. Vous pouvez faire toutes les boites à la chaine, ça va assez vite.
Puis, à l'aide d'une louche et d'un entonnoir, versez délicatement votre mixture dans vos récipients, non sans avoir recouvert votre jolie table de quoi la protéger (ici, sacs en plastiques apportés en toute hâte en constatant les dégats).



Laissez reposer quelques heures pour que la cire se fige. Si vous êtes pressé, mettez au congelateur :) Pour laver les ustensiles, une fois de plus nous sommes gagnants, car la cire de massage est grasse mais ne colle pas comme peut le faire la cire "normale", et le nettoyage se fait super vite (danse de la joie).
Nous avons choisi de ne pas décorer nos bougies, pour garder une apparence un peu sobre, mais rien ne vous empêche de peindre vos boites, de les décorer de raffia, de ficelle etc, ou encore d'utiliser des boites rigolotes :)

Et voilà le résultat ! Une belle cire bien blanche, parfumée, qui fond délicatement. Après le test (c'est quand même le moment le plus chouette), je trouve que la cire fond très vite, ce qui permet de ne pas poireauter mille ans avant le massage. Je conseille d'attendre une minute que la bougie refroidisse légèrement, surtout pour les peaux sensibles, car la température peut quand même grimper si on laisse la bougie allumée trop longtemps ! Rassurez-vous ça reste très agréable, on ne se sent pas chez l'esthéticienne non plus :P La cire tiède se transforme en vraie huile de massage qui pénètre bien dans la peau, la texture n'est pas trop grasse, et l'odeur ne se volatilise pas ni ne devient entêtante... un vrai moment de plaisir à la lumière vacillante des bougies. Et à renouveler puisque chaque bougie est assez grande pour plusieurs massages ;) Niveau prix, on se retrouve avec 13 bougies (donc certaines sont vraiment grosses) qui nous ont couté en tout moins de 40€, et qui sentent exactement comme on veut. Le deal est correct :D
à plus les amis pour de nouvelles aventures !!!!Philippine et Terek




C'est incroyable, magique, bouleversant, nous venons de vivre les 5 mois les plus fous de notre vie... Et je n'y tiens plus, j'ai trop envie de partager notre bonheur !
Nous avons fait la moitié du chemin qui nous sépare de la rencontre avec notre tout-petit, et découvrons doucement tout ce que la grossesse implique dans le quotidien, la vie de couple.

Il y a d'abord l'annonce de l'existence de bébé, ces petits mots qu'on ose à peine dire car ils rendent les choses si réelles, ces regards qu'on leur préfère pour faire deviner l'évidence, ce câlin qui les suivent et les comprennent, et qui contient toute l'émotion du monde...

Il y a ce secret qu'on garde pendant quelques mois, ce petit trait d'union qui nous lie, d'abord gros comme un grain de sésame, puis comme un petit fruit rouge, ce petit être qui grandit si vite ! Le bonheur qu'on ne partage pas et qu'on savoure à deux, dans l'intimité de nos discussions.

Il y a ce jour où nos parents l'apprennent, ou l'enfant revêt une existence sociale, où sa vie déjà ne nous concerne plus exclusivement. Où l'on nous pose des questions, où l'on y répond, où nos yeux brillent quand on parle...

Il y a la première échographie, où l'on va à reculons car on ne comprend pas vraiment ce qui se passe : et ce moment où d'un coup il apparait sur l'écran, parfait, inattendu dans sa perfection humaine, avec ses petites mains, ses petits doigts, sa manière de bouger si semblable à la notre, avec ses petits mouvements dépourvus de maladresse, si vifs ! Il y a son coeur qui bat et qui envahit l'espace, il y a ces larmes qui coulent abondantes, imprévues, et cette vague d'émotion qui donne l'impression qu'elle revient sans cesse plus intensément. Et puis il y a cette certitude, qu'on aime déjà, et qu'on aimera toujours. 

Il y a le corps qui se transforme, les nouvelles habitudes, les nouvelles interrogations. Cette sensation de sécurité avec toi mon amour, et puis les frayeurs idiotes que je me fais et les peurs légitimes, mes plaintes et ta voix toujours pour apaiser mon âme. Il y a ton regard sur moi, changeant, naviguant dans les courants contraires de ton émerveillement, de ton inquiétude, de ton désir aussi.

Il y a nos coeurs qui battent à l'unisson. Il y a cet enfant qui tient un peu de toi, un peu de moi, et beaucoup de la folie du Bon Dieu, qui se tortille en moi, à l'intérieur de ma chair, à l'abris de ma chaleur, qui me rappelle sans cesse qu'il existe. Il y a ta main sur cette rondeur vivante, qui croit sentir, qui guette, et qui palpite. Il y a ta bouche sur la mienne, qui me dit ton bonheur.

Dimanche matin, en me levant pour rejoindre Terek qui prenait son petit dej, j'ai remarqué que mon ventre avait ENFIN décidé de ressembler à quelque chose... Alors j'ai vite pris cette petite photo, toute pleine de la tendresse de mon mari, et je vous la poste pour partager avec vous notre joie !







Salut tout le monde ! vous allez bien ? contents de rentrer dans le mois de décembre ? perso je suis grave excitée car je trouve novembre tristou, alors que "décembre" rime avec neige, rues en fête, odeurs de vin chaud et mandarines. D'ailleurs dans une semaine c'est le 8 décembre à Lyon, ma ville de coeur, et on y célèbre la fête de la Sainte Vierge par des illuminations magnifiques, des chorales dans la rue, des processions au flambeaux et la dégustations de bonnes choses dans tous les petits stands qui poussent sur les trottoirs, en famille ou entre amis... je suis fan ! 
Bref je m'égare, à l'origine je voulais souligner que pour moi l'hiver ne commençait pas du tout le 21 décembre, mais bien dès le 1er... je trouve d'ailleurs cette organisation toute pourrie : qui a eu l'idée de placer le début de chaque saison un mois trop tard à chaque fois ? Bref, nous voilà partis pour 3 mois de froid glacial, nez mouillé et pour ma part fashion lose. C'est donc le parfait moment pour commencer mon fameux Projet 333. Rappelez-vous, je vous en avais parlé il y a 2 semaines, dans un article qui racontait comment je me lançais dans la première étape. Mais qu'est ce que donc que ce projet ? le principe est simple et se résume en une phrase : ne garder que 33 articles dans sa garde robe pour les 3 mois à venir. 

1
LES RÈGLES 

• quand : tous les trois mois, au début d'une saison par exemple
• quoi : 33 pièces, en comptant les vêtements, les accessoires, les bijoux, les manteaux et les chaussures
• en plus : peuvent être ajoutés alliance, bijou sentimental qui ne nous quitte jamais, lingerie (perso j'ai décidé de mettre les collants et les chaussettes dans cette catégorie, faut pas déconner), pyjamas, vêtements pour traîner chez soi, et tenue de sport.
• comment : faites votre sélection, empaquetez le reste de vos affaires dans des cartons et rangez-les à la cave ou au grenier, mais LOIN... ou donnez-les au pauvres si vous êtes méga courageux.
• nota bene : gardez à l'esprit que l'intérêt de l'opération est de créer une garde-robe agréable pour la vie de tous les jours, le travail, les sorties, et ce pendant 3 mois. Le but n'est pas de souffrir, donc si vous abimez l'un de vos vêtement ou si vous ne rentrez plus dedans en cours de route, remplacez-le.

2
LA PALETTE DE COULEURS

J'en parle dans cet article.

3
LE CHOIX DES 33 PIECES POUR MA GARDE-ROBE D'HIVER

Bon, j'ai fait avec ce que j'avais, et au final le plus compliqué n'a pas été de me séparer d'une partie de mes fringues, mais de trouver des trucs qui allaient (relativement) bien ensemble, et je suis même pas certaine d'avoir réussi. En fait j'ai réalisé que j'avais une tonnes d'affaires que je trouvais stylées mais qui n'allaient tout simplement avec rien, et que je ne portais quasi jamais. La sélection a été bien moins rude que je le pensais, et m'a permis de redécouvrir des petites oubliées comme ma robe rose en tubique très sixties que je n'avais pas portée depuis 3 ans ou ma jupe rouge. Là où j'ai du bol, c'est que je bosse chez moi, donc je peux passer 80% de mon temps en legging et t-shirt STAR WARS ou en pyj. En semaine je ne m'habille que lorsque je dois faire des courses, donner mon cours de caté ou rencontrer des clients, ça simplifie la tâche. Du coup j'avais surtout besoin de tenues pour le week-end et les sorties.
J'ai procédé comme le conseille Anushka de Into Mind, en sélectionnant pour chaque catégorie (hauts, jupes, robes etc) des basics, des basics améliorés, et une pièce "signature" ou du moins un peu originale. C'est très personnel, ce qui peut être original pour moi est sûrement un basic pour d'autres, d'autant plus que je n'ai pas un style excentrique ou pointu, je suis madame tout le monde.
Le fait d'avoir sélectionné certaines couleurs permet une homogénéité agréable, et augmente les chances que les pièces aillent ensemble.

J'ai trouvé la plupart de mes fringues en photo sur internet, parfois j'ai pris des substituts, comme pour la jupe rouge (la mienne est courte mais je la trouve canon en long !)









4
4
LA CONSTRUCTION DE TENUES

Alors là, je suis complètement retombée en enfance. Vous vous souvenez de ce jeu où on construisait des tenues avec des petites plaques en plastique sur lesquelles on plaçait notre feuille et dont on faisait apparaitre le motif avec une gomme magique ? Bah j'ai vraiment eu l'impression de m'y replonger, sauf que c'était carrément plus marrant puisque c'était mes propres fringues et que j'allais pouvoir les porter !
Je ne suis pas certaines que toutes ces tenues fonctionnent à merveille dans la vraie vie, je n'ai pas des jambes d'1m50 ni une taille de guêpe donc à voir. Mais en tout cas ça m'a obligée à me creuser la tête et à trouver de nouvelles associations. Il y a certaines pièces que je n'ai pas encore achetées mais sur lesquelles je lorgne et que j'ai pourtant intégrées dans mes tenues, comme ce haut en laine de COS *bave*. Ce sera mon cadeau de Noël s'il me reste des sous :)

J'ai commencé par 16 tenues casual, à porter on a daily basis. Ensuite viennent 8 tenues pour sortir, c'est-à-dire pour les petites occasions où on a envie de se pomponner, comme l'anniversaire d'un pote, un concert, une soirée dansante, un resto avec un homme séduisant et qu'on veut séduire (son mari par exemple !)... Enfin 4 tenues pour les grandes occasions : Noël, le réveillon, la remise du César pour votre dernier film, le remake dans votre salon de Breakfast at Tiffany's, que sais-je !

HOP !









b
Et voilà ! il y a bien évidemment d'autres combinaisons possibles mais je voulais évider d'être trop redondante :) 
• Quelle est votre tenue préférée ? Moi j'ai hate de porter la 11 et la 20...
• Quelles tenues ne fonctionnent pas selon vous ?
• Quel ensemble aimeriez-vous voir en vrai dans un article de blog ? Si ça vous amuse je peux en reproduire certains pour que vous voyez le résultat !
• Vous sentiriez-vous capable de vous lancer dans le 333 Project ? De mon côté j'ai hâte d'être le 1er mars pour voir si je pousse un soupir de soulagement et me jette sur mes cartons ou si je m'étonne que les 3 mois soient déjà passés !

En attendant je vous souhaite à tous un merveilleux début d'hiver et un mois de décembre plein de fête, de baisers, d'odeurs chaleureuses et de rires d'enfants.






Je me suis donné des petites choses à faire pour chaque jour de décembre, voilà mon petit calendrier du mois :)




1
ranger son bureau

un espace de travail propre donne envie de travailler.




3
faire un gâteau pour quelqu’un 

prendre du temps pour cuisiner tout spécialement
pour quelqu'un qu'on aime, penser à cette personne
en le faisant.


5
faire la crèche 

trouver une idée simple et la mettre en oeuvre.
soyons créatif



7
 écrire une lettre 

un ami qui habite loin, un parrain, une marraine 
qu'on ne va pas voir pour les fêtes... écrire aux
autres permet aussi de faire le point sur soi


9
appeler sa grand-mère

ou toute autre personne qu'on aime. Prendre du
temps pour lui dire son affection.



11

lire les textes du jour


épitre, évangile, méditations... prendre quelques 
minutes pour se nourrir le coeur de la parole 
du Bon Dieu.

13
faire un goûter-dîner

inviter une personne à boire un chocolat chaud et 
manger des cookies le dimanche aprem, c'est aussi
ça noël !


15
faire une liste des réparations de la maison

toutes ces petites choses qu'on remet à
plus tard...

17
rituel du soir

s'accorder 1/2h ou même 1h avec une tisane, une 
huile de massage ou un bain de pied, une petite
bougie et un bon livre.

19
tirer au sort une réparation


dans la liste qu'on a faite, tirer au sort une réparation et prendre le temps nécessaire pour la mener à bien.

21
jeter les doublons

les couteaux, les torchons, les milles et un ustensiles
de cuisine qu'on a en double ou même en triple : bon débarras !

23
supprimer 33 contacts facebook

hop ! une bonne chose de faite.





25
ne critiquer personne

pas même les personnes qu'on aime. garder l'esprit
libre pour les belles pensées.

27
trier la paperasse

meilleur moyen de commencer paisiblement la
nouvelle année.

29
prendre 1 résolution pour l'année 2016

une seule, mais une bonne.

31
embrasser ceux qu'on aime

2
choisir une zone « no bazard »

un tiroir de la cuisine, le canapé, un placard, une étagère... choisir un petit endroit qui sera toujours impec, et qu'on aura plaisir à regarder.

4
sourire à ceux à qui on parle 

dire bonjour dans l'immeuble, sourire dans la rue, parler aux commerçants avec le plus grands des sourires... et réserver le meilleur pour nos proches 


écouter des chants de Noël

un chocolat chaud, une couverture moelleuse, un canapé et des bras pour faire des câlins : une après-midi toute douce nous attend

8
vider les habits d'été

plus le placard est vide, plus il a l'air rangé, moins on passe de temps à choisir ce qu'on veut se mettre. les croptop n'ont plus rien à faire sur nos étagères 

10
vider sa table de chevet

se débarrasser des tasses, des bouquins finis, des flacons vides, des stylos, de la poussière... se ré-approprier cet espace pour le rendre accueillant

12
ramasser de jolies feuilles


les aplatir entre deux livres et s'émerveiller une fois qu'elles ont séché.


14
trier ses bijoux


faire une liste de ceux qu'on aime, de mémoire. Vider les boites, jeter ce qui n'est pas sur la liste.

16
réciter un chapelet

c'est très personnel comme résolution :D


18
faire une petite surprise à quelqu'un

une visite à une personne seule, une sortie avec la petite soeur...


20
rédiger ses 3 recettes de cuisine pref





22
journée sans internet

on prend du temps pour soi et pour les autres. on s'aère le coeur.


24
prévoir des pièces de 1€ pour les pauvres

pensons à Joseph et Marie qui se sont fait refouler des auberges de Bethléem. une pièce et un sourire plein de joie de Noël pour chacune des personnes que nous croisons dans la journée.

26
rendre service à quelqu'un




28
choisir 33 habits

cela rentre dans mon PROJET 333


30
faire les comptes de l'année

pas marrant mais indispensable.






Et pour finir voilà un petit 'cadeau', le fond d'écran d'ordinateur à télécharger sur ce lien "calendrier décembre 2015"



Hello ! J'aimerais vous présenter chaque mois des produits pour lesquels j'ai eu un coup de foudre. Je suis tombée sur la catégorie "minute" du blog (magique) "Cahier Bleu", et en attendant de trouver une meilleure appellation -ou du moins une manière un peu plus personnelle de présenter cette rubrique- je copie humblement son système. 
Aujourd'hui je vous retrouve avec mes coups de ♥︎du mois de Novembre que je vais tâcher de vous présenter en une minute, alors commençons par celui qui me rend tout folle depuis quelques jour  :) 

1
NOUVEAU SAC-À-MAIN

Me voilà toute excitée de vous montrer le magnifique sac-à-main dont je suis l'heureuse propriétaire depuis la semaine dernière. Je n'ai jamais eu de vrai beau sac, j'ai toujours trouvé les miens en fripe ou sur des marchés (arnaque), ou encore dans les grandes enseignes. Les sacs de marque ne m'ont jamais vraiment fait de l'oeil, je les trouve souvent vulgaires/communs/bling-bling/trop chers pour ce que c'est (typiquement les mignoneries d'APC à 350€). Pour moi la marque Sequoia c'était un peu mémé, je me souviens petite d'avoir vu mon père en offrir un à Mam's, et inconsciemment j'associais la marque à l'univers de ma mère... (perso je ne rêve que du Lune Bag de Charlotte Olympia mais je pense que je peux faire une croix dessus avec mon propre sang.)
Alors quand je suis tombée sur ce petit coquin-là, j'ai été toute surprise. J'aime bien le fait qu'il soit sobre dans son design, ça calme le motif tapin, et les gros anneaux de métal brossé apportent de la douceur. S'ils avaient été brillants comme les pièces dorées des sacs Mickael Kors, je n'aurais pas pu. Ce que j'aime aussi dans ce sac, c'est qu'il est fabriqué en France, avec du cuir français : c'est mon petit côté patriotique qui parle, j'apprécie le fait que certaines entreprises produisent encore entièrement dans notre pays, au moins je suis certaine que ce ne sont pas des gens sous-payés qui ont fabriqué mon sac, et d'un point de vue économique, je trouve ça plus correct pour le salariat français. Enfin les petits détails qui me plaisent :

  • l'intérieur en peau, sans doublure, qui permet de voir le grain du cuir, de sentir sa douceur, d'alléger le sac.
  • la bandoulière aux dimension parfaites pour porter le sac à l'épaule (99% du temps), et de manière générale sa taille. Je n'aime pas les sacs immenses, ils finissent toujours remplis à raz-bord d'un tas de merdes.
  • l'absence de logo... les anneaux suffisent pour signaler la marque et c'est tant mieux
  • la fermeture par aimant, sans le zip en acier valyrien qui t'arrache la main en hiver.
  • la sobriété de l'imprimé léopard : la couleur caramel est assez foncée, et le motif large et discret, presque stylisé.


J'hésitais entre ce sac et un manteau dont j'avais bien besoin pour cet hiver, mais qui lui aussi représentait un sacré budget, et mon Terek a décidé de me faire ce joli cadeau improvisé pour que je ne sois pas écartelée entre les deux, et parce qu'il trouvait que j'avais besoin du manteau ET du sac (thanks God I married that kind of man!)... Alors merci mon chat pour ce beau "random gift" !!!!!!

2
LE PORTE-BONHEUR MAROCAIN

C'est un monsieur adorable,  Ahmed, qui m'a offert ce petit porte-bonheur. Dans le souk de Marrakech, on se fait interpeler, de manière rigolote ou reloue, on se fait parfois harceler, mais on a rarement l'occasion de discuter avec les vendeurs sans se faire refourguer leur cam dans la minute. Alors quand j'ai commencé à regarder le travail de ce monsieur qui sculptait le bois sur une antique machine, en s'aidant de ses deux mains, d'un baton et de son pied pour tenir les pièces, Terek m'a tiré par la manche pour m'éviter de me faire happer. Mais Ahmed était hyper intéressant et au lieu de nous vendre son produit, il nous a expliqué le fonctionnement de sa mécanique et a sculpté pour moi un anneau magique, c'est à dire un anneau imbriqué dans le bois, creusé à même le pendentif. C'était très amusant et impressionnant de technique car il faut creuser sous l'anneau pour le détacher de la pièce principale. Ahmed allait super vite, c'était fascinant de le voir faire marcher sa machine à toute vitesse, tenant le porte-bonheur entre deux orteils, et usant de ses ciseaux à bois.
Ce petit bijou a une signification de plus pour moi, mais je ne peux pas en parler tout de suite :) Oui je fais de bien grands mystères, mais promis c'est pour bientôt ^^


3
LES PRALINES ROSES

Cadeau de ma cousine qui est venue dormir à la maison... Elles viennent de ma Savoie natale, et même si je n'en garde pas un souvenir fameux, leur jolie couleur me donne envie de leur laisser une seconde chance et de tenter la brioche aux pralines... En espérant qu'il en reste un peu puisque Terek les croque en douce.

C'est le pâtissier Pierre Labully, dont le magasin existe toujours sur la place de l'église de Saint-Genix-sur-Guiers, qui a inventé ce dessert vers 1880 en perfectionnant une fameuse brioche locale au levain, légèrement parfumée à la fleur d'oranger et décorée d'une unique praline. Les clients de sa boutique, appréciant le moelleux particulier donné par la praline en coulant, suggèrent à Labully de le garnir de plusieurs pralines. 

Une légende locale prétend que l'habitude de cuisiner des brioches de forme ronde dans la région remonte à l'annexion de la Sicile au duché de Savoie, en 1713, et qu'elle fait référence à Agathe de Catane, dite sainte Agathe, une belle jeune chrétienne sicilienne du IIIème siècle, à qui le proconsul romain fit couper les seins pour s'être refusée à lui. Absolument charmant tout ça, je comprend mieux le principe de l'unique praline posée au sommet de la brioche :D


4
LE VERNIS 

Juste un petit vernis, Bel-Argus de Chanel, que j'aime porter en association avec ma mini-jupe en daim de la même couleur :)) Il a une bonne tenue, ses reflets sont légers, il est plus métallique qu'irisé et sa couleur passe du bleu ciel au bleu klein selon la lumière... Il se remarque tout de suite et donne une touche de peps à une tenue !

Bonne fin du mois de novembre les chats !!!



Ha, cette chanson je ne l'aimais pas beaucoup, jusqu'au jour où j'ai compris de quoi elle parlait... et en ce moment, plus que jamais, l'écouter me fait un bien fou !!!
Les paroles décrivent Marianne, notre porteuse d'étendard, la mère de notre République, marchant dans les rues de Paris et rassurant ses habitants : "ca ira, ca ira toute la vie !"
Si vous écoutez bien, Michel Delpech parle aussi des "cinq enfants de Marianne", qui sont les 5 républiques... le cinquième ne va pas très bien, mais Marianne veille sur lui. Je ne suis pas une grande fana de la mythologie républicaine, mais cette chanson me parle car elle va plus loin que la Révolution française, elle parle du coeur de Paris <3


Ecoutez les paroles, comme elles sont charmantes...
Au début de la chanson, les instruments et les choeurs traduisent une ambiance d'effroi, d'abandon, que vient briser l'apparition de la belle matineuse, jolie rose qui peut dresser ses épines s'il le faut, et réchauffe les coeurs. Et quoi de plus approprié pour illustrer cette chanson, que des images de Brigitte Bardot, fraiche comme un matin de printemps, dansant sur les toits de Paris... elle dont le visage a longtemps prêté ses traits aux bustes de Marianne dans les mairies de France !
Cette série, photographiée en 1952 par Walter Carone pour Paris Match, montre une jeune femme resplendissante, confiante,  fanfaronne, superbe. C'est l'image de notre ville telle qu'elle peut se révéler face au danger.










En relisant mon titre, j'ai l'impression d'être un écureuil qui amasse des noisettes dans son terrier pour hiberner bien au chaud... et bien il n'est pas du tout question de ça, mais au contraire de tri, d'aération, de minimalisme... bref de nouveau (pour moi en tout cas !)

Depuis un moment je m'intéresse à l'épuration de ma garde-robe. Je lis beaucoup de choses, mais je ne mets pas en pratique, parce que j'ai peur de jeter, pas de place pour stocker mes petites fringues chéries que j'ai peur de jeter, peu de temps à perdre et une grosse flemme de m'y mettre, sans parler de la crainte de me planter et d'avoir l'air d'une crade qui ne se change jamais.

Le Projet 333 propose de ne garder que 33 pièces dans son dressing pour les 3 prochains mois. On est d'accord, 33 pièces c'est rien du tout. MAIS c'est supposé nous faire gagner du temps, de l'espace, et nous aider à moins nous prendre la tête. Avouons que c'est un programme tentant. Et puis un petit placard à moitié vide à la Pinterest, ça permet d'éviter le syndrome de la chambre disparaissant sous les fringues portées pendant la semaine/lavées mais pas rangées/sorties pour essayage et abandonnées sur le lit.

Du coup j'ai décidé de faire ça par étapes :

1
CRÉER UNE PALETTE DE COULEURS 
Pour nous aider -parce qu'avouons-le, nous sommes un peu plus démunies quand il s'agit de se séparer de fringues que lorsqu'on s'offre une séance shopping, on trouve pleeeein de bonnes astuces sur le net. Mais celle que j'ai trouvé la plus intéressante c'est celle du site Into Mind (que je vous conseille d'aller explorer de fond en comble, c'est une vraie pépite et sûrement ma bonne trouvaille du mois), qui nous suggère de définir une palette de couleur pour la saison. C'est amusant et ça permet de faire les choses de manière réfléchie. Il faut prendre en compte pour cela nos goûts mais aussi les couleurs qui nous vont bien (les couleurs froides pour ma part). Anushka, la jeune femme derrière ce blog, propose une approche claire et intelligente de cette sélection de couleurs et donne même beaucoup d'exemples. J'ai choisi de m'approprier son modèle de palette en fonction des couleurs que je portes déjà et en éliminant certaines autres pour ne garder qu'une base pour ma collection capsule.
Voilà le résultat.

























2


2
CONSTRUIRE LA COLLECTION
la deuxième étape consiste à sélectionner 33 pièces versatiles et homogènes, pour pouvoir multiplier au maximum les tenues. Il s'agit de diviser notre garde-robe en 3 types de vêtements : les basics, les basics améliorés, et les pièces fortes, afin de les mixer facilement. En effet, les basics serviront de base (oui j'ai pas inventé l'eau chaude sur ce coup là :D) pour construire un style constant et harmoniser votre apparence, quand quelques pièces à l'identité affirmée (un imprimé original, une coupe sortant de l'ordinaire, un tissu exotique) permettront de signer un look. C'est cela qui définira l'esprit de notre collection capsule. 

Maintenant il ne me reste plus qu'à choisir mes 33 rescapés en accord avec les couleurs que j'ai prévues et à virer tout le reste. Plus facile à dire qu'à faire, mais je vous donnerai des nouvelles de cette collection capsule début décembre ! 

Et vous, vous avez déjà tenté de réduire votre garde-robe ? je me demande si je vais y arriver ! Vous avez jeté ou stocké les habits que vous ne portiez-plus ?

Prière du soir, 13/11/15

Seigneur, accueillez dans votre Paradis les hommes et les femmes qui sont morts aujourd'hui. Prenez dans vos bras si doux la peine de leur mère, de leur père, de leur conjoint, de leurs enfants. Adoucissez leur souffrance, relevez leur tête, murmurez-leur à l'oreille que ceux qu'ils aiment sont désormais près de vous. Donnez-nous un coeur libre, qui sache pardonner. Donnez à Paris et à la France la force de se relever sans amertume, sans haine, avec le simple désir de porter Votre paix. Que notre courage ne soit taché d'aucune soif de vengeance, que notre désir de justice se pare des atours de la miséricorde, que nos coeurs se tournent vers votre Coeur plus ardemment !
Que nos actions témoignent de notre foi, que nos paroles fassent plus de bien que de mal, que votre Grâce convertisse les âmes des brebis égarées, afin qu'elles trouvent enfin la paix.

Mon Dieu, aujourd'hui je vous prie aussi pour les âmes des terroristes qui sont morts en même temps que leurs victimes, et qui n'étaient peut-être pas prêts à contempler Votre gloire. Donnez leur votre pardon, afin que dans la vie éternelle, ils puissent offrir réparation à ceux qu'ils ont offensés.

Enfin mon Dieu, Vous qui nous avez longtemps comblés de vos bénédictions, Vous qui aimez la France comme votre fille, Vous qui avez donné à Paris sainte Geneviève et saint Louis, suscitez une grande âme qui guide notre bateau dans la tempête et nous délivre de nos inquiétudes.
Nous vous en prions, par l'intercession de votre très sainte Mère, qui toujours veilla sur notre pays.

Amen


Il tangue mais ne sombre pas. Dessin de Joann Sfar.

guirlande lucioles tsé tsé


Hé oui à peine la Toussaint passée nous nous précipitons dans les préparatifs pour fêter la naissance de Jésus : ouverture de nos coeurs à la venue du Messie, méditations sur la vertu d'Humilité, charité envers les pauvres, lecture des textes de l'Avent, etc... Hélas, je l'avoue, ce n'est pas forcément tout ça qui me vient en premier à l'esprit quand je pense à Noël ! Retrouvailles en famille, chants pastoureaux, bonne bouffe et rues illuminées, tout ça me fait déjà rêver longtemps à l'avance... ainsi que le montage de la crèche et l'installation des décorations partout-partout. J'adore les décos de Noël mais je n'aime pas passer 3 plombes à les ranger, alors chez mes parents je me lâchais, j'en mettais partout, de la mousse, de la bombe dorée, des guirlandes en papier, des pochoirs, des feuilles, des boules et des guirlandes dans tous les sens, mais depuis que je suis à Paris je me suis découvert des envies beaucoup plus... minimalistes ! J'ai pensé qu'un sapin lumineux présentait toutes les qualités qu'on attend du parfait sapin parisien :

  • il ne coûte pas un oeil (ma guirlande était à 20€ en soldes chez Tsé&Tsé et peut me servir pour plein d'autres trucs)
  • il ne prend pas de place
  • il ne laisse pas d'épines partout
  • il se pose et s'enlève en quelques minutes, sans vous faire suer l'intégralité de votre sang et de votre eau dans les escaliers de votre immeuble.
  • il est MEGA JOLI, et même s'il n'a pas la bonne odeur de la forêt ni la couleur des sous-bois, on peut toujours mettre une bougie parfumée :D
  • On peut même le cas échéant y suspendre des petits sujets, comme des étoiles en papier, de petits anges ou de fines guirlandes papillonantes

Et en plus c'est trop facile à réaliser... y'a même pas besoin de tuto en fait :)

Dégotez une guirlande en cuivre, elle gardera d'elle-même sa forme... coup de pot c'est aussi plus joli car le fil est tout fin :) Pliez votre guirlande en deux afin de la diviser en deux parties égales, et fixez le pli sur votre mur avec du scotch : ce sera la cime de votre sapin minimaliste. Si votre guirlande est bien fichue, les lucioles devraient se trouver disposées de manière à peu près symétrique sur chacune des parties de votre guirlande. Il ne vous reste plus qu'à compter le même nombre de petites ampoules de chaque côté du sapin pour former des branches parfaitement identiques. Cachez le "tronc' si votre guirlande est trop courte et qu'on voit apparaitre la rallonge de la prise... et voilàààà :)

«
(passer la souris sur l'image pour voir le résultat)

PS : quand je dis que je n'aime pas ranger : ça fait depuis Noël dernier que ce sapin trône chez nous :p
 
où trouver une guirlande en cuivre (au moins 6m) : 
Tsé&Tsé (la mienne)
Aliexpress (substitut) 


Hello ! voilà un petit article pour parler plus spécifiquement de mon expérience dans un hammam traditionnel marocain, l'un de ceux qu'on peut croiser au détour d'une ruelle et qui sont indiqués par une petite pancarte discrète. Si ça vous amuse, venez revivre avec moi cette petite aventure :))





















Au cours de notre deuxième journée à Marrakech, au fil de notre promenade, nous nous retrouvâmes à dar el Bacha, et piquée par je ne sais quelle mouche, je décidai de tester le hammam public que nous avions croisé dans la rue et dont les jolis écriteaux m'interpellaient. J'avais en plus prévu d'essayer l'épilation marocaine, je n'avais donc pas fait mes jambes chez Body Minute avant de partir... et naturellement j'avais hâte de régler le problème en début de séjour :D ... Je payai donc mon entrée 100dh auprès du gardien (le prix "touriste") et m'engageai dans le couloir sombre, avec une curiosité teintée d'appréhension.

Ce fut une drôle d'expérience ! Je ne suis pas particulièrement pudique mais je ne m'attendais pas à me sentir aussi stupide. En effet, la paresseuse que je suis avait vite pris l'habitude que les locaux s'expriment en français. Mais la petite dame qui m'accueillit en bas des escalier n'en parlait pas un mot, et après que je l'eut payée pour l'épilation et le savon noir (120dh) - du moins c'est ce que je croyais -, elle me fit signe de me déshabiller et fourra mes affaires dans un coin sous une serviette. Je me trouvais en culotte et pas franchement à l'aise. La dame me prit par la main, embarqua un grand seau remplit d'ustensiles et me guida comme une petite fille vers les salles d'eau (ce qui était assez cocasse car elle était haute comme trois pommes !)

Là, dans une pièce couverte du sol au plafond de petits carreaux beiges et éclairée par une ampoule, se trouvaient plusieurs femmes de tous âges, assises à même le sol au milieu de la vapeur d'eau, en train de se frotter vigoureusement le corps à l'aide de gants de crin. Je ne savais PAS DU TOUT quoi faire. Je remplis ma bassine d'eau, m'assis par terre et commençai à m'exfolier la peau à l'aide de mon kessa. Les femmes riaient en me regardant faire, et je riais avec elle de ma propre maladresse. Elles me posaient quelques questions mais ça restait limité vu qu'on s'exprimait par gestes. Je compris que la dame du hammam allait me gommer lorsqu'elle aurai fini avec ses autres clientes. Le cul trempé et regrettant de ne pas être avec une copine, je gassouillait dans mon eau, tout en regardant les femmes entièrement nues qui passaient devant moi de leur démarche chaloupée, souvent sculpturales, détendues, à l'aise. Je me sentais maigrichonne et vilaine à côté, avec mes petits seins, ma peau blanche et mes cuisses efflanquées ! Evidemment tout est une question de posture, mais je ne trouvais tout de même pas facile d'avoir l'air fière dans la position où j'étais, accroupie sur mon coin de carrelage, avec vue directe sur mes bourrelets et mes jambes poilues... vite, l'épilation !!!!


Je finis par faire signe à la responsable du bain, mimant comme je pouvais l'arrachage de poils dont je lui avais parlé en arrivant, à grand renfort de gestes et de bruitages "scratch scratch". Tout sourire, elle me tendit alors... un rasoir. Je dus avoir l'air si désespéré qu'elle éclata de rire, et je compris que je n'étais pas au bon endroit pour gouter aux délices de l'épilation orientale au miel et au sucre, dommage. Je remarquai d'ailleurs que la plupart des femmes du hammam arboraient leur pilosité de manière complètement décomplexée, et cela acheva de me réconforter.

Puis vint pour moi le moment de me faire gommer, ou devrais-je dire, écorcher vive. La dame vint s'assoir en culotte à côté de moi, me pris fermement dans ses bras, et me tenant bien serrée telle un bébé géant contre son opulente poitrine, entreprit de me peler vivante. D'une main vigoureuse, elle grata, frotta, exfolia, tant et si bien que je vis avec stupeur d'ÉNORMES boulettes de peau morte débarouler le long de mon corps. Mon bourreau me les montrait en riant, ravie de son petit effet. Je pense qu'elle m'a enlevé un demi-centimètre d'épiderme, j'étais rouge écrevisse ! elle me lava ensuite les cheveux (elle devait trouver que j'étais super empotée, je n'avais pas prévu de shampoing évidemment), et me fit signe de me nettoyer à nouveau au savon noir. Je n'avais jamais passé autant de temps à me laver. A côté de moi, une fillette de 3 ans environs jouait dans l'eau sous les yeux de sa maman qui continuait tranquillement son rituel. Je me demandai si ça leur arrive de rester toute l'après-midi au hammam comme nous pourrions le faire autour d'une piscine...

Tout cela se passait très bien, jusqu'au moment ou la dame me fit lever. Docile, je me mis debout contre le mur comme elle me l'indiquait, quand soudainement elle fit descendre ma culotte et me frictionna les fesses : j'avais 2 ans. Je fus complètement prise de court et n'eut pas le temps de dire ouf que c'était déjà fini, mais tout de même, c'était assez perturbant !

Une fois les ablutions terminées, je me rhabillai et monta rejoindre mon mari qui m'attendait au soleil en bouquinant, adossé au mur du hammam. Il avait déjà fait plusieurs fois l'expérience du bain turc pendant qu'il habitait Rabat et n'avait pas spécialement envie de recommencer.


p

Pour conclure, j'ai beaucoup aimé l'expérience, si je fais abstraction du dernier épisode :) On ressort de l'endroit hyper détendue, calmée, et bien crevée... je ne rêvais que d'une sieste. Et on se sent régénérée comme un sou neuf, mais à un point inimaginable, c'est forcément un peu psychologique. J'ai dit à mon mari que je me sentais propre pour une semaine entière haha !!!!
Il ne faut pas avoir peur de la proximité, de la nudité, de la crasse (en même temps si tout ça nous fait peur, il y a les hammams de luxe avec petite musique d'ambiance et lumière tamisée),  mais surtout la prochaine fois j'y retournerai avec une amie, histoire de rigoler :)