``

Aux amateurs de beauté...

0 Comments


Un poème sublime à lire mille fois, plein de tendresse pour nos faiblesses humaines... Le regard de Dieu sur nous <3

Et par là vous savez combien l’homme exagère
Quand il dit qu’il déteste et quand il dit qu’il aime.
Et qu’il n’est point de lieu sur la terre étrangère
Ni pour un grand amour ni pour un grand blasphème.


Et par là vous savez combien l’homme exagère
Quand il dit qu’il atteste et quand il dit qu’il ment ;
Et qu’il n’est point de place en sa tête légère
Ni pour un grand respect ni pour un grand serment.

...

Et par là vous savez combien l’homme se flatte
Quand il dit qu’il descend et quand il dit qu’il monte.
Il a mal mesuré combien sa vie est plate
Entre le point d’honneur et le niveau de honte.

Et vous savez aussi ce que tout homme tente :
C’est de se réchapper des chemins du salut.
Et c’est de s’évader d’un bonheur absolu.
Et de se consumer dans une vaine attente.

Et par là vous savez ce que tout homme tente :
C’est de garer son bien des atteintes de Dieu.
C’est de garer son or et le mettre en un lieu
Qu’il n’ait plus qu’à dormir pour en toucher la rente.

Mais vous savez aussi qu’il n’exagère pas
Quand il dit qu’il est faible et quand il dit qu’il tremble.
Et qu’il fait peine à voir et qu’il est tout ensemble
Sous le coup de la vie et le coup du trépas.

Charles PEGUY, Eve






POPULAIRE

Aucun commentaire :