``
Bonjour les amis !  Me revoilà pour partager avec vous la minute mensuelle, on va faire très vite cette fois-ci car j'ai encore beaucoup de choses à rédiger/publier et faut que je garde un peu de motiv.
En parlant de motiv, j'en profite pour remercier au passage Elsa et les autres, ceux qui par leurs petits commentaires et mots en MP m'aident à me sentir un peu utile et pas trop narcissique en écrivant dans ce blog, qui me donnent le sentiment de partager (mon but) et non de parler dans le vent <3


P E T I T E   T H É I È R E 

J'avais trouvé dans une brocante un magnifique pichet en céramique aux lignes incroyablement chics, qui a été cassé à mon grand dam par mon cher mari un soir de vaisselle... On n'a toujours pas retrouvé d'équivalent mais aux derniers AJD je me suis rabattue sur cette petite théière toute tordave, qui est bien mignonne (et pratique) dans son genre rustique.


P E N D E N T I F   J O L I

Il y a quelques semaines, ma maman faisait une vente "vide-atelier" dont je vous parlais sur insta... il y avait un milliard de trucs canons, d'ailleurs les 3 jours on ressemblé à une tornade tellement de gens sont venus !
J'ai réussi à me dégoté ce petit pendant en verre, monture d'argent plaquée or et émaillage à l'or pour... seulement 6€ :)
Je le porte avec ma médaille de baptême, comme sur la photo de gauche, c'est super mignon. Je sais que le frottement contre un autre bijou est fatal pour l'email et qu'il ne va pas tenir très longtemps mais tant pis, j'en suis ravie pour le moment ^^






L U N E T T E S   D E   S O L E I L   D E   S T A R

Ces lunettes j'aurais du vous en parler il y a des mois puisque mon Terek me les a offertes pour mon anniversaire, en septembre ! Elles viennent d'une boutique lyonnaise et sont fabriquées dans le jura, où j'ai passé toute mon adolescence, ce qui les rend encore plus précieuses à mes yeux. J'ai découvert par la suite que cette marque est en plein ascension et qu'elle est en passe de devenir LA marque des it-girls du monde entier (rien que ça), enfin c'est ce que j'ai cru comprendre sur leur insta !!!!



Ce que j'aime : la forme presque-hexagonale un brin originale mais tout de même portable avec à peu près tout (je n'ai pas les moyens d'avoir des paires qui s'accordent avec seulement deux tenues :D ), la sensation quand je les porte : elles tiennent super bien sur le nez, et quand je les mets dans mes cheveux elles ne glissent pas, ce qui m'arrivait tout le temps avec les Ray-Bans (grave soulant) et bien évidement la facture locale, qui me tient de plus en plus à coeur ! Et enfin, cerise sur le gâteau, ils ont un système qu'ils appellent le "Buy one, Give one" : en association avec Emmaüs, ils donnent une paire de lunettes aux gens dans le besoin pour chaque paire achetée : TROP LA CLASSE <3
(donc je me la pète en toute bonne conscience, en me disant que grâce à mon cadeau, quelqu'un quelque part a eu accès à une paire de lunette :)) 


P A M P I L L E S   D E   N O Ë L 

Pour notre sapin de noël j'ai fabriqué avec ma maman de petites breloques personnalisées avec nos noms émaillés à l'or et un petit ruban de sergé de coton, à suspendre dans les branches ou sur notre guirlande lumineuse... pour l'instant il n'y en a que 3 (Papa, Maman, Hélen), j'en referai une pour petit poussin qui arrive <3

Joyeuses fêtes à tous <3






Voilà mes idées de menu du mois de décembre (complètement en retard mais rien ne vous empêche de les utiliser pour les semaines à venir :D )
J'essaie de varier un peu d'un mois sur l'autre, de tester de nouveaux trucs et de mettre de moins en moins de viande, même si c'est un challenge pour moi qui suis mariée à un viandard et qui viens d'une famille où l'on consomme de la viande tous les jours, si ce n'est à tous les repas !

bonne journée :)




Chers tous

Voilà bientôt 9 mois que nous sommes arrivés en région lyonnaise, et je n'arrive toujours pas à y croire ! Je ne me fais toujours pas à l'idée que c'est notre vraie nouvelle vie et que nous ne sommes pas en vacances depuis tout ce temps. C'est peut-être en gestation tout ça, peut-être que je vais bientôt avoir le déclic, comme pour une naissance :D

En attendant nous trouvons nos repères, nous recréons des habitudes, nous mettons en place ces rituels si merveilleux qui rythment les semaines... Ils sont précieux ces petits rien qui nous servent de jalons, qui nous permettent de nous poser ou au contraire de nous dépasser, qui ne sont ni tout à fait de la routine ni vraiment de l'extraordinaire, mais qui intimement nous lient aux gens et aux choses.
En voici quelques uns que j'avais envie de partager avec vous.



L E   B A R B E C U E   C O R É E N 

A Paris, nous avions notre petit coréen fétiche, coincé dans une rue de Montparnasse, luisant de vieille graisse, qui dès la porte d'entrée vous crachait à la figure une patalée d'odeurs aigredouces par le biais d'une soufflerie qui compensait sa petite taille par la violence de ses poumons. On y allait souvent avec les parents de Terek (c'est sa famille qui m'a fait découvrir le concept), et on y grillait son petit plat de viande sur des plaques à la propreté douteuse, les fesses collées à la banquette en sky rouge. Malgré la crasse, on adorait car on se retrouvait projetés ailleurs, l'ambiance était chaleureuse et c'était bon. On trouvait ça pas trop cher aussi, ce qui nous allait bien.
Mais ça, c'était avant de découvrir le Korean Barbecue de la rue du Confort, près de la place des Jacobins. Pour une somme vraiment sympa (entre 18€ la semaine et 22€ le weekend), on a accès au buffet à volonté comprenant toutes sortes de viandes et poissons, accompagnements et autres nems et ravioles. Les sushis, makis (bons et variés) et sashimis sont aussi en libre service, ainsi que les desserts et bien évidemment les sauces. C'est un peu le paradis. En plus c'est propre et moderne <3

Voilà, c'est notre coup de coeur et notre rendez-vous pour se poser en amoureux !



Corean Barbecue, 12 rue du Confort à Lyon



L E   B A I N   A V E C   H É L E N

Hé oui, les parisiens sentiront ma douleur, mais avant d'emménager à Lyon, nous n'avions qu'une douche, et se retrouver avec une vraie salle-de-bain a été pour moi le comble du luxe (oui, il en faut peu à un parisien !)
Je prends donc une fois par semaine le bain avec mon bébé, en général le dimanche soir pendant que Terek nous prépare un bon diner ou fait un grand feu dans la cheminée, et c'est un des seuls moments (LE seul ?) où il reste blotti dans mes bras gentiment (ce qu'on appelle en général un câlin, mais qui est pour nous un truc si rare et merveilleux que par dépit nous avons rebaptisé "câlin" tout ce qui y ressemble de près ou de loin : la moindre étreinte ou le plus vague moment de calme d'Hélen !)... Je profite à mille pour cent de ces 5, parfois 10 minutes où mon bébé se love sur mon ventre, pose sa tête sur ma poitrine et laisse ses bras et ses jambes baller de part et d'autres de moi, en me caressant parfois la main. Autant vous dire que je ne bouge surtout pas, pour ne pas briser le charme ! Je lui dis d'écouter mon coeur battre et que chaque fois qu'il l'entendra il saura que je l'aime, et qu'il pourra toujours venir poser son oreille pour le sentir (niaisance je sais ! mais j'ai le souvenir, petite , d'adorer écouter cette musique dans la poitrine de ma maman)



Après, on rigole trop, c'est vraiment mon moment préféré avec lui, il est toujours de bonne humeur dans son bain, et il y a plein de jeux rigolos à faire. Rien que pour ces moments à deux, je ne pourrais pas retourner dans notre T3 des Batignolles !



L E   C A F É   A U   S O L E I L

Autre nouveauté de notre nouveau chez nous, notre terrasse ! Alors que notre appart parisien ne donnait que sur cour, et que nos fenêtres n'étaient équipées que de grilles en fer, nous avons à notre dispo un BALCON avec vue sur le parc ! déjà c'est carrément plus agréable pour fumer que lorsqu'on est tassés à la fenêtre ou qu'on doit carrément faire descendre nos invités dans la rue (oui on est passés dans la catégorie des relous quand Hélen est né), et en plus c'est devenu notre rendez-vous quotidien, quand mon mari rentre du boulot. On se fait un petit noir, on sort sur notre coin de soleil, je m'assois sur la balustrade, les pieds sur le rebord, dos calé contre le mur tout chaud, et on debrief notre journée... Ce ne sont que 5min, bien souvent interrompue par un petit lardon lui aussi content de retrouver son papa, mais ce sont 5min que j'adore et que je ne manquerais pour rien au monde !!!







L A   B A L A D E   A U   B O R D   D U   R H Ô N E

Nous avons l'immense chance d'habiter à exactement 200m du bord du Rhône. Nous avons accès à de jolis chemins de côte, à différentes plages de sable ou de galet, et c'est un rendez-vous toujours charmant car la rivière et ses abords changent de manière merveilleuse au fil des saisons. On y croise des pécheurs, on prend le goûter, on observe les grands cygnes qui habitent les berges, on se baigne, on traverse le fleuve en se laissant porter par le courant, on y fait du canoé... qu'il fasse plus frais et on se promène en humant le vent, et en admirant les couleurs miroitantes. Le soir on mange des cuisses de grenouilles en terrasse, dans le restaurant du "Vieux Port", ou bien on récite le chapelet en écoutant le bruit des crapauds. C'est devenu un beau rendez-vous <3







L E   B A I S E R   À   L A   S A I N T E   V I E R G E 

Parmi les mille petites habitudes qui rythment la vie d'un enfant et qui lui permettent de prendre ses marques dans le monde et de se familiariser avec les objets et les fonctionnements du quotidien, il y en a qui nous touchent particulièrement car elles viennent avec un naturel et une facilité déconcertants, et parce qu'elles nous parlent plus intimement.

Si vous suivez nos "aventures" de près, vous avez déjà du lire ici ou là qu'Hélen n'est pas spécialement un bébé doux et câlin, c'est plutôt le genre baby rhinocéros qui fonce partout, se cogne tout le temps et rigole dès qu'il se fait mal (autant dire un alien pour moi qui ai toujours été chochotte et en constant besoin d'affection.). Jamais calme, jamais blotti contre nous, y'a franchement mieux à faire que rester coller à quelqu'un (c'est son père tout craché sur ce coup là !)
Tout ça pour dire que les bisous, on peut toujours se gratter pour en avoir. On pensait même qu'il ne savait pas les faire jusqu'au jour où j'ai décidé de lui montrer comment on pouvait "dire bonjour à la Sainte Vierge", en déposant un baiser sur le visage de la statue. Quelle ne fut pas ma surprise de le voir s'en saisir et d'y appliquer à son tour sa petite bouche pincée ! depuis, tous les matins, nous saluons notre maman du Ciel d'un bisou qu'il donne toujours de bon coeur, ce qui fait fondre instantanément le mien ^^


Voilà la statue en question, elle est très ancienne donc il va falloir que j'en trouve une autre, ce serait dommage que l'émaillage s'efface à force de bisous !


L E   B O U Q U E T   D E   S A I S O N

J'aime ENORMEMENT les fleurs. Aux Batignolles nous avions 5 fleuristes dans notre quartier. On les a tous essayés un par un, du plus cheap au plus chic, et aucun ne nous a convaincus... les fleurs ne duraient jamais bien longtemps, et un bouquet de roses fané en 3 jours, c'est la déprime avouons-le.

Quand je suis arrivée dans notre nouveau chez-nous, j'ai eu l'occasion de tester le nouveau fleuriste du village pour un shooting photo, et j'ai été bluffée par la longévité de mon bouquet. Certaines fleurs ont égayé mon salon pendant plus d'un mois ! Et puis j'ai eu l'occasion d'observer ma maman s'occuper de ses fleurs, les recouper, les agrémenter de feuilles du jardin, les recomposer de vase en vase, chaque fois plus petit, pour garder les plus vivaces, bref, j'ai découvert l'art de prolonger la vie d'un bouquet. Quand je laissais les miens pourrir ou sécher sur place, et les mettre tout d'un coup à la poubelle quand ils ne ressemblaient plus à rien, elle les bichonne et leur offre mille vies.

Elle m'a donné envie de m'essayer à cet art, et je m'achète du coup régulièrement des fleurs. Souvent il s'agit de petits bouquets, que j'essaie de bien réfléchir, avec plusieurs essences que j'essaie de mixer, et auxquelles je mêle des baies ou des fleurs cueillies lors d'une promenade. C'est un vrai apprentissage, et je m'oblige à être soigneuse et attentive. J'ai encore beaucoup à découvrir et à améliorer, mais ce petit rituel est devenu comme un challenge, un tallent que j'aimerais aquérir, et ça j'adore !


Et vous, quels sont vos bonheurs secrets et simples, vos rendez-vous réguliers, vos places intimes ?





Ce dimanche avait lieu dans notre paroisse la bénédiction annuelle des femmes enceintes, et j'ai eu la joie de participer à cette manifestation de piété populaire que je trouve si charmante et si profonde à la fois. A cette occasion nous avons récité une prière que j'ai trouvé très belle et que je souhaitais partager avec vous, en particulier parce qu'elle fait écho à tout ce qui peut se passer  d'intense dans le coeur d'une jeune maman, et parce qu'elle est pleine de douceur et de concret.



P R I È R E    D ' U N E   M A M A N   P O U R    S O N   E N F A N T
- p e n d a n t   l a   g r o s s e s s e -


Je vous glorifie, Père très Saint, Dieu Créateur, parce que vous avez fait en moi de grandes choses, et qu'un enfant va naitre de cet amour humain que vous avez béni.

Jésus, Fils de Dieu, qui me permettez de vous adorer sous les traits charmants du bébé de la crèche, je vous consacre mon tout-petit, votre frère. Enrichissez-le des plus beaux dons de la nature et de la Grâce. Qu'il soit sur la terre votre joie, dans l'éternité votre gloire.

Esprit Saint, couvrez-moi de votre ombre pendant ces mois de l'attente, afin que rien ne puisse nuire à mon enfant, et qu'il arrive au jour béni de son baptême où il deviendra enfin votre enfant et recevra la grâce qui lui ouvrira le Ciel.

Aidez-moi à faire face à ma nouvelle responsabilité, à savoir m'organiser pour rester en forme physiquement et disponible à mon mari, à nos enfants et aux autres.

Et vous Vierge Marie, Reine des mères, donnez-moi le dynamisme de l'Espérance, afin que dès à présent notre enfant en soit imprégné.

Faites que notre foyer, par l'éclosion de cette vie, s'enrichisse d'un amour plus grand. Ô Mère du Bel Amour, apprenez-moi à offrir toutes mes fatigues pour que notre famille s'ouvre à la vie en Dieu par l'accueil, le partage et le don aux autres,

amen.

Quelle joie de se préparer à Noël en portant un petit bébé dans son ventre !!!
Tout d'abord, on le sait mais on ne le répétera jamais assez, l'art vient en pratiquant. Je crois ardemment que le talent inné n'existe pas, pas du tout. Le génie, oui, peut-être, mais il est très, très, très rare. Le talent ce n'est que de l'envie, de la passion, de la dévotion, qui engendrent une pratique assidue, qui elle-même aboutit à une maitrise technique, à plus ou moins long terme. Ainsi les plus grands cuisiniers ne sont pas nés avec le gène "Ratatouille", ce sont juste des gens qui ont passé des nuits et des jours à affiner leur palais, à tester des recettes et à gouter celles des autres, à voyager, à travailler, à être exigeants avec eux-même, parce qu'ils étaient AMOUREUX de cette discipline. Les plus grands cinéastes sont les plus grands cinéphiles, etc.

Tout ça pour dire qu'un Bujo canon, dont on soit super fier, c'est accessible à tous, en voici la preuve en images : j'ai photographier l'évolution de mon BJ par type de pages depuis 2013, ça va en décomplexer certaines !

La page de couverture : Je n'en avais pas fait pour le premier, mais comme vous pouvez le voir, dans les premiers temps je ne me prenais pas vraiment la tête. En 2017 je me suis un peu craquée, je découvrais les BuJo créatifs justement, mais il y a plein de choses très laides et de pages d'essai dans les premiers mois de ce carnet. Pour 2018, j'ai tout juste commencé à créer mes pages, et j'héxite encore sur le style que je veux donner à mon carnet, donc je le laisse le plus simple possible pour l'instant.




Le Future Log : jusqu'en 2015 je n'utilisais pas encore cette fonction non plus, mais chaque année je l'améliore et je l'adapte à mes besoins. Par exemple celui de 2017 était trop petit pour moi, j'ai fait des colonnes plus longues pour 2018.





Le Monthly Log : encore un qui n'est apparu que tardivement. J'ai commencé par le faire à la Ryder Caroll, en mettant la liste des jours sur la gauche, pour ensuite le placer au milieu de la page, ce qui me convient carrément puisque je peux ainsi séparer mes entrée pro des entrées perso. Le style a lui aussi évolué, je suis de plus en plus efficace et propre, je fais moins d'erreur, je perds moins de temps à trouver la manière de faire et à compter mes cases pour que tout soit aligné.



Le Weekly Log : c'est celui que je vous poste le plus régulièrement sur instagram, car il contient mes petits dessins au jour le jour. En fonction de mes envies j'y ajoute des trackers ou des petits bouts de journal de bord. Encore une fois, son esthétique et sa précision ont bien évolué, même si le concept a peu évolué car je m'y suis bien plue dès le départ. Je ne me mets aucune pression, si je n'ai pas le temps de faire mes petits dessins ce n'est pas grave du tout, il faut que ça reste un plaisir !





Les Daily Log : c'est évidemment ceux qui sont les plus importants et que j'ai donc commencé à utiliser bien avant de connaitre l'existence du Bullet Journal ! Pour le coup je ne suis pas hyper créative car plus c'est simple, plus c'est efficace, et c'est quand meme le but du BJ. Je n'utilise d'ailleurs plus du tout les "clés" de Ryder Caroll, mais de simple points que je transforme en X, en > ou en < selon que la tache est effectuée, reportée ou annulée.





Les pages "en plus" : c'est sur ces pages là que je me suis éclatée, que j'ai testé des choses, des manières d'écrire, des manières de m'organiser, y'a vraiment eu de tout, des pages "ménage", des trackers plus ou moins utiles, des gribouillis, des plans d'action. Pour l'exemple de 2017, je vous ai posté ma dernière page d'idées d'articles de blogs et mon suivi de followers sur mon Instagram Pro. Pour 2018, il s'agit de la double page que j'ai décidé d'utiliser pour m'aider dans ma perte de poids après la naissance de bébé 2. J'ai prévu un autre article pour "s'organiser avec son Bullet Journal", dans lequel je vous proposerai plus de pages de ce genre :)

(erratum : j'ai inversé la photo de 2014 et 2016 : c'est en 2014 que j'ai établi mes objectifs de budget professionnel, et en 2016 que j'ai travaillé sur le projet de clip musical pour la chanson de ma soeur "Baby Blues")




Voilà pour l'état des lieux. Comme vous le voyez, mon Bullet Journal est loin d'avoir toujours été "parfait" et mignon, c'est un outil que j'ai commencé à utiliser parce que j'en avais un réel besoin, et qui s'est affiné au fil du temps. Beaucoup me disent par MP avoir très envie de se lancer mais ne pas oser par peur que ce soit moche, par manque de talent ou par crainte de ne pas tenir sur la longueur. Dans mon journal, il y a des mois où on ne trouve pas grand chose, parce que je n'avais pas une minute pour faire de jolies aquarelles. Les pages sont sommaires, parfois très nues et ennuyeuses, mais elles font le job qu'on leur demande : m'aider à abattre le boulot, ou "getting shit done" comme disent les anglophones.

Alors quels sont les conseils que je peux donner avec ma petite expérience, pour booster sa créativité ?

1) se lancer, avec le premier carnet qu'on a sous la main, même si c'est un cahier d'école à lignes rouge et bleues. Ne pas se soucier de l'esthétique mais s'en servir selon la méthode originale pour se libérer la tête des tâches qu'on doit accomplie dans les jours qui viennent. Noter au fur et à mesure, et si le coeur nous en dit, ajouter une petite fleur, un petit cactus, tester une écriture un peu jolie.

2) persévérer, même si c'est moche (pensez à mon carnet de 2013 !!!), dans ce qui nous parait utile, dans ce qui correspond à nos besoins. OUBLIER les bujos des autres, pour trouver notre propre manière de fonctionner : parfois on abandonne parce que ça nous prend plus la tête qu'autre chose ; ça veut dire que notre bujo ne répond pas à nos besoins, soit parce qu'on attend trop de lui (être joli, ressembler au bujo de Machine sur insta, se remplir tout seul par magie), soit tout simplement parce qu'on en a pas l'utilité et qu'on est juste séduit par l'effet de mode. Il faut trouver d'abord comment le bujo nous rend service avant de chercher à l'embellir.

3) tester de nouvelles présentations, de nouveaux feutres, le matériel aide à avoir de nouvelles envies, comme une jolie boite de crayons de couleur, un feutre à calligraphie, des tampons, des pochoirs, des washi tape. Ne pas se comparer, car il y a toujours quelqu'un qui a plus de temps que nous pour chiader sa page.

4) ménager un moment dans la semaine où on peut chercher sur pinterest ou instagram des "layouts" qui nous plaisent, et les reproduire. Je n'ai eu quasi aucune idée à moi pour mon Bujo, j'ai tout copié par-ci par là, et abandonné ce qui ne me plaisait finalement pas.

5) ne pas se mettre la pression si on a laissé tombé son bujo pendant une semaine, un mois, un an, le reprendre tout simplement avec les prochaines tâches à accomplir : vider la machine à laver, trouver un cadeau pour Maman, préparer le menu de Noel, annoncer ma grossesse à mon boss, rendre le dossier Trucmuche etc...

6) ne pas oublier que le côté esthétique est un plus, une douceur, pas une nécessité. Et que personne n'est obligé de le voir :) Ne pas avoir peur de se louper, moi j'ai fait plein d'erreurs, de ratures, de patés, de traits de règle foireux, de boulettes, et bien tant pis, ce n'est pas parfait et on s'en fout. 
7) poster sur des pages facebook spécial bujo ou sur son compte insta les pages dont on est le plus fier, perso je ne me prive pas :D


Je vous laisse en matière d'encouragement avec une photo du BUJO que ma petite soeur a commencé ce mois-ci ;) 



Des Bises à tous et merci pour votre présence et votre gentillesse