``

Les nouveaux rituels

3 Comments

Chers tous

Voilà bientôt 9 mois que nous sommes arrivés en région lyonnaise, et je n'arrive toujours pas à y croire ! Je ne me fais toujours pas à l'idée que c'est notre vraie nouvelle vie et que nous ne sommes pas en vacances depuis tout ce temps. C'est peut-être en gestation tout ça, peut-être que je vais bientôt avoir le déclic, comme pour une naissance :D

En attendant nous trouvons nos repères, nous recréons des habitudes, nous mettons en place ces rituels si merveilleux qui rythment les semaines... Ils sont précieux ces petits rien qui nous servent de jalons, qui nous permettent de nous poser ou au contraire de nous dépasser, qui ne sont ni tout à fait de la routine ni vraiment de l'extraordinaire, mais qui intimement nous lient aux gens et aux choses.
En voici quelques uns que j'avais envie de partager avec vous.



L E   B A R B E C U E   C O R É E N 

A Paris, nous avions notre petit coréen fétiche, coincé dans une rue de Montparnasse, luisant de vieille graisse, qui dès la porte d'entrée vous crachait à la figure une patalée d'odeurs aigredouces par le biais d'une soufflerie qui compensait sa petite taille par la violence de ses poumons. On y allait souvent avec les parents de Terek (c'est sa famille qui m'a fait découvrir le concept), et on y grillait son petit plat de viande sur des plaques à la propreté douteuse, les fesses collées à la banquette en sky rouge. Malgré la crasse, on adorait car on se retrouvait projetés ailleurs, l'ambiance était chaleureuse et c'était bon. On trouvait ça pas trop cher aussi, ce qui nous allait bien.
Mais ça, c'était avant de découvrir le Korean Barbecue de la rue du Confort, près de la place des Jacobins. Pour une somme vraiment sympa (entre 18€ la semaine et 22€ le weekend), on a accès au buffet à volonté comprenant toutes sortes de viandes et poissons, accompagnements et autres nems et ravioles. Les sushis, makis (bons et variés) et sashimis sont aussi en libre service, ainsi que les desserts et bien évidemment les sauces. C'est un peu le paradis. En plus c'est propre et moderne <3

Voilà, c'est notre coup de coeur et notre rendez-vous pour se poser en amoureux !



Corean Barbecue, 12 rue du Confort à Lyon



L E   B A I N   A V E C   H É L E N

Hé oui, les parisiens sentiront ma douleur, mais avant d'emménager à Lyon, nous n'avions qu'une douche, et se retrouver avec une vraie salle-de-bain a été pour moi le comble du luxe (oui, il en faut peu à un parisien !)
Je prends donc une fois par semaine le bain avec mon bébé, en général le dimanche soir pendant que Terek nous prépare un bon diner ou fait un grand feu dans la cheminée, et c'est un des seuls moments (LE seul ?) où il reste blotti dans mes bras gentiment (ce qu'on appelle en général un câlin, mais qui est pour nous un truc si rare et merveilleux que par dépit nous avons rebaptisé "câlin" tout ce qui y ressemble de près ou de loin : la moindre étreinte ou le plus vague moment de calme d'Hélen !)... Je profite à mille pour cent de ces 5, parfois 10 minutes où mon bébé se love sur mon ventre, pose sa tête sur ma poitrine et laisse ses bras et ses jambes baller de part et d'autres de moi, en me caressant parfois la main. Autant vous dire que je ne bouge surtout pas, pour ne pas briser le charme ! Je lui dis d'écouter mon coeur battre et que chaque fois qu'il l'entendra il saura que je l'aime, et qu'il pourra toujours venir poser son oreille pour le sentir (niaisance je sais ! mais j'ai le souvenir, petite , d'adorer écouter cette musique dans la poitrine de ma maman)



Après, on rigole trop, c'est vraiment mon moment préféré avec lui, il est toujours de bonne humeur dans son bain, et il y a plein de jeux rigolos à faire. Rien que pour ces moments à deux, je ne pourrais pas retourner dans notre T3 des Batignolles !



L E   C A F É   A U   S O L E I L

Autre nouveauté de notre nouveau chez nous, notre terrasse ! Alors que notre appart parisien ne donnait que sur cour, et que nos fenêtres n'étaient équipées que de grilles en fer, nous avons à notre dispo un BALCON avec vue sur le parc ! déjà c'est carrément plus agréable pour fumer que lorsqu'on est tassés à la fenêtre ou qu'on doit carrément faire descendre nos invités dans la rue (oui on est passés dans la catégorie des relous quand Hélen est né), et en plus c'est devenu notre rendez-vous quotidien, quand mon mari rentre du boulot. On se fait un petit noir, on sort sur notre coin de soleil, je m'assois sur la balustrade, les pieds sur le rebord, dos calé contre le mur tout chaud, et on debrief notre journée... Ce ne sont que 5min, bien souvent interrompue par un petit lardon lui aussi content de retrouver son papa, mais ce sont 5min que j'adore et que je ne manquerais pour rien au monde !!!







L A   B A L A D E   A U   B O R D   D U   R H Ô N E

Nous avons l'immense chance d'habiter à exactement 200m du bord du Rhône. Nous avons accès à de jolis chemins de côte, à différentes plages de sable ou de galet, et c'est un rendez-vous toujours charmant car la rivière et ses abords changent de manière merveilleuse au fil des saisons. On y croise des pécheurs, on prend le goûter, on observe les grands cygnes qui habitent les berges, on se baigne, on traverse le fleuve en se laissant porter par le courant, on y fait du canoé... qu'il fasse plus frais et on se promène en humant le vent, et en admirant les couleurs miroitantes. Le soir on mange des cuisses de grenouilles en terrasse, dans le restaurant du "Vieux Port", ou bien on récite le chapelet en écoutant le bruit des crapauds. C'est devenu un beau rendez-vous <3







L E   B A I S E R   À   L A   S A I N T E   V I E R G E 

Parmi les mille petites habitudes qui rythment la vie d'un enfant et qui lui permettent de prendre ses marques dans le monde et de se familiariser avec les objets et les fonctionnements du quotidien, il y en a qui nous touchent particulièrement car elles viennent avec un naturel et une facilité déconcertants, et parce qu'elles nous parlent plus intimement.

Si vous suivez nos "aventures" de près, vous avez déjà du lire ici ou là qu'Hélen n'est pas spécialement un bébé doux et câlin, c'est plutôt le genre baby rhinocéros qui fonce partout, se cogne tout le temps et rigole dès qu'il se fait mal (autant dire un alien pour moi qui ai toujours été chochotte et en constant besoin d'affection.). Jamais calme, jamais blotti contre nous, y'a franchement mieux à faire que rester coller à quelqu'un (c'est son père tout craché sur ce coup là !)
Tout ça pour dire que les bisous, on peut toujours se gratter pour en avoir. On pensait même qu'il ne savait pas les faire jusqu'au jour où j'ai décidé de lui montrer comment on pouvait "dire bonjour à la Sainte Vierge", en déposant un baiser sur le visage de la statue. Quelle ne fut pas ma surprise de le voir s'en saisir et d'y appliquer à son tour sa petite bouche pincée ! depuis, tous les matins, nous saluons notre maman du Ciel d'un bisou qu'il donne toujours de bon coeur, ce qui fait fondre instantanément le mien ^^


Voilà la statue en question, elle est très ancienne donc il va falloir que j'en trouve une autre, ce serait dommage que l'émaillage s'efface à force de bisous !


L E   B O U Q U E T   D E   S A I S O N

J'aime ENORMEMENT les fleurs. Aux Batignolles nous avions 5 fleuristes dans notre quartier. On les a tous essayés un par un, du plus cheap au plus chic, et aucun ne nous a convaincus... les fleurs ne duraient jamais bien longtemps, et un bouquet de roses fané en 3 jours, c'est la déprime avouons-le.

Quand je suis arrivée dans notre nouveau chez-nous, j'ai eu l'occasion de tester le nouveau fleuriste du village pour un shooting photo, et j'ai été bluffée par la longévité de mon bouquet. Certaines fleurs ont égayé mon salon pendant plus d'un mois ! Et puis j'ai eu l'occasion d'observer ma maman s'occuper de ses fleurs, les recouper, les agrémenter de feuilles du jardin, les recomposer de vase en vase, chaque fois plus petit, pour garder les plus vivaces, bref, j'ai découvert l'art de prolonger la vie d'un bouquet. Quand je laissais les miens pourrir ou sécher sur place, et les mettre tout d'un coup à la poubelle quand ils ne ressemblaient plus à rien, elle les bichonne et leur offre mille vies.

Elle m'a donné envie de m'essayer à cet art, et je m'achète du coup régulièrement des fleurs. Souvent il s'agit de petits bouquets, que j'essaie de bien réfléchir, avec plusieurs essences que j'essaie de mixer, et auxquelles je mêle des baies ou des fleurs cueillies lors d'une promenade. C'est un vrai apprentissage, et je m'oblige à être soigneuse et attentive. J'ai encore beaucoup à découvrir et à améliorer, mais ce petit rituel est devenu comme un challenge, un tallent que j'aimerais aquérir, et ça j'adore !


Et vous, quels sont vos bonheurs secrets et simples, vos rendez-vous réguliers, vos places intimes ?







POPULAIRE

3 commentaires :

  1. Un balcon si joli et une cheminée, mais c'est le rêve votre appart lyonnais !! tu m'étonnes que tu regrettes pas Paris !! Nous a déménagé il y a quelques mois à Nanterre et je me disais justement il y a peu que nous n'avions pas encore de rituels fixes dans notre nouveau quartier à part l'épicerie en vrac canon tous les dimanches après la messe ! ça fait déjà 1 :) E tout cas c'est toujours un plaisir de te lire, tu as une manière bien à toi de trouver de la beauté dans les petits moments du quotidien, et de nous les partager une vraie richesse je trouve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Camille pour ton long et gentil commentaire ! Le marché après la messe on adorait à Paris nous aussi ! Alors Nanterre c'est comment ? Ca depayse ou pas tant que ça ?

      Supprimer
  2. Je n'avais même pas vu ta réponse, merci ! Nanterre ça ne dépayse pas tant que ça finalement car nous y sommes finalement assez peu ! L'immense avantage (en plus de la taille de notre appart!) c'est que ça nous rapproche de nos amis et familles qui sont principalement dans l'Ouest parisien et ça c'est vraiment génial ! Peut-être que qd le Seigneur nous donnera un ptit baby, nous investirons plus notre quartier/ville...

    RépondreSupprimer