``


Etre maman de deux gars.

C'est si différent de mes rêves, de mes attentes, de mes projets (moi qui me voyais entourée d'une ribambelle de minettes, comme si c'était le genre de chose qu'on organise haha). C'est différent et c'est parfait.


Alors certes mes enfants sont 99% du temps carrément pas instagramables, ma maison n'est qu'un immense garage où les voitures en tous genres côtoient les multiples boîtes à zoutils, les trains en plastique, les magazines sur les camions et le tricycle qui a une fâcheuse tendance à s'incruster au lieu de rester dans le jardin, tandis que les jouets en bois, la dinette et les livres chics prennent la poussière. Certes mon grand se trouve en ce moment dans la cour, affublé d'un ignoble manteau en jean directement sorti d'un carton de ma mère, d'une paire de bottes tout ce qu'il y a de moins coordonnée et du bonnet de son papa, le tout assorti d'une paire de lunettes de soleil vissée sur son nez (non je n'ai pas pris de photo !). Certes il passe ses journées à réparer la moto de son oncle ou la voiture de son grand-père, à gratter la terre et à se rouler dans la poussière pour traficoter des mécaniques. Il va revenir pour le dej noir de cambouis et le nez coulant à souhait, mais les yeux brillants de mille feux. Alors au diable les centaines d'activités Montessori proposées en vain, pourtant toutes plus ludiques et pédagogiques les unes que les autres. Au diable mes envies, les siennes ont l'air si intenses et merveilleuses !


Mon Hélen ta gentillesse, ta fougue, ton espièglerie, ta vivacité, tes baisers consolateurs quand je foire mon caramel deux fois d'affilée...  et ces "je t'aime" qui effacent d'un coup toute lassitude, pour faire place à mille oiseaux chantant !



mon Zéphyr ta douceur, ton rire adorable sans arrêt, la poésie dans tes yeux qui ressassent l'univers et se perdent dans la lumière agitée des grands arbres... oh comme je les chéris !




Qu'importe que vous ne soyez pas de sages petites filles aux tenues froufroutantes, qui se blottissent dans les bras pour qu'on leur raconte une histoire, qui passent des heures à s'inventer un monde bien tranquillement dans leur chambre et qui font tout avec douceur et légèreté. Qu'importe ! Qu'importe ! J'aime quand même les courses bruyantes et les sauts de carpe qui vous mènent tôt matin dans notre lit, j'aime quand même les habits qui ne durent jamais plus d'une demi-journée (et encore, quand je fais très très attention), et ces moments de joie qui ressemblent à des bagarres ! j'aime même le bordel qui vous suit, et cette capacité à déranger plus vite que je ne range ! j'aime votre énergie indomptable, vous me la transmettez ! J'aime vos complicité naissante, elle m'émeut ! Vous êtes si beaux ensemble, si beau mon Zéphyr quand tu regardes ton grand frère avec des paillettes dans le regard, si beau mon Hélen quand tu lui caresses tendrement la tête, quand tu embrasses ses cheveux, quand tu lui serres la main dans la voiture. Vous pourrez tout me faire, je vous pardonne d'avance va !






J'ai écrit cet article un peu pour moi. Je crois que ça y'est, j'ai fait le deuil des enfants idéals que je m'étais forgés dans ma tête de jeune fille, petits images d'Epinal inodores, édulcorées par mon ignorance. Mes petits gars sont, eux, hauts en couleur, imparfaits, imprévisibles, là où je ne les attends pas ! ils m'éblouissent aussi parfois par des qualités que je leur trouve et que je n'imaginais pas, qui enchantent ma vie alors qu'elles ne me paraissaient pas importantes... Le coeur s'agrandit quand on devient maman, non seulement parce qu'on aime plus et plus fort, mais parce qu'il apprend à aimer de manière nouvelle, à aimer même ce il n'aimait pas et qui lui faisait peur...
Le mettre sur le papier ça me permet d'y réfléchir un peu plus concrètement, même s'il me parait impossible d'exprimer le renouveau qu'ils provoquent en moi chaque matin. Mes poussins, mes amours bleus, mes rois, mes étoiles, mes brasiers ardents, mes univers, ma jolie paire de petits mecs <3 <3

PS : il y a beaucoup trop de photos dans cet article, pardon pour la lisibilité merdique !
PPS : est-ce que c'est honteux d'être à ce point folle de mes enfants ? ceci est une vraie question que je me pose.



B O N J O U R   A   T O U S   !


Je vous propose aujourd'hui un article assez complet sur la manière dont j'utilise mon Bullet Journal pour m'organiser. C'est peu dire que je suis quelqu'un d'éparpillé, de distrait, dans la lune. A l'école, les religieuses qui nous faisaient cours parlaient toujours de la "planète Chauvin", et avec mes 4 soeurs qui s'y sont succédées, elles ont eu le temps de se rendre compte que notre planète avait plutôt la taille de Jupiter que celle de la Lune :D
Etre une rêveuse, c'est merveilleux, et je crois vraiment que ça rend la vie plus douce, plus brillante, plus rieuse. Mais quand il s'agit d'orchestrer le quotidien, de se débarrasser des tâches pénibles ou de lutter contre la procrastination, je suis archi-nulle, et j'envie toute la famille de mon mari, ma belle-mère en tête (la pro du getting shit done).
Alors je ne vais pas vous dire que j'ai tout résolu d'un coup de bujo magique, mais quand même, j'ai fait pas mal de progrès en l'utilisant.

Maintenant j'ai tout un tas de pages pour m'aider à gérer mes projets, me tenir à jour, et me motiver dans mes efforts de progression divers et variés. Je vous montre ?


M O N   M A T E R I E L 

En tout premier lieu et parce qu'on me le demande très souvent, voilà le matériel que j'utilise pour bujoter. Il est très rare que j'utilise autre chose, un crayon à papier et une gomme parfois quand je ne suis pas trop sûre de mon coup, ou un feutre noir pour repasser certaines choses. Sinon voilà ce qui fait au quotidien mon bonheur


un carnet Leuchtturm 1917, dont les qualités ne sont plus à démontrer. Les points forts qui le rendent idéal à mes yeux : les pages déjà numérotées, les pointillés très discrets mais très pratiques, le format parfait (pages plus larges qu'un moleskine) et bien sûr la qualité du papier : plus blanc que chez Moleskine que je trouvais vraiment trop ivoire, et plus absorbant... mon aquarelle et mon encre ne transpercent pas à travers, et ça change la vie !!! la couverture est home-made dans une vieille chute de tissus qui trainait dans un placard :D
un stylo gel Muji noir, pointe extrafine (0,38), je les achète par paquets de 5, ce sont absolument les seuls que j'utilise. Ils sèchent vite, glissent bien, ne coulent pas au contact de l'aquarelle, et ne coutent pas le bras d'un enfant.
une règle
une boite d'aquarelles Cotman avec 12 demi-godets et un petit pinceau ; je me sens un peu limitée au niveau de couleurs, certaines ne sont pas très pigmentées, donc quand je l'aurai terminée, j'investirai peut-être dans quelque chose de meilleure qualité.



I D E E   N U M E R O   1
• les semainiers interactifs •


Dans mon semainier (ou weekly log en anglais), j'essaie de condenser plusieurs choses, pour avoir tout sous les yeux facilement sans aller chercher dans différentes pages/listes. Mon semainier me sert donc à la fois :



d'agenda : j'y note mes rendez-vous et les choses importantes des jours à venir, 
de carnet à dessin : je gribouille chaque jour ou presque un petit souvenir à l'aquarelle, j'adore feuilleter mon bujo et me remémorer en un clin d'oeil de jolies émotions 
de journal de bord : je raconte les progrès de mes enfants, les joies et peines du quotidien, mes interrogations, mes réflexions.. Ce que j'ai sur le coeur le dimanche en règle générale. Je le fais pour mes enfants. Ma mère avait l'habitude de commenter sur notre carnet de santé l'évolution de notre personnalité, c'est très intéressant et amusant à lire, alors je fais pareil pour mes minus (je me suis fait engueuler par le pédiatre quand j'ai commencé à le faire sur le carnet de santé d'Hélen :D O tempora, o mores !) 
de tracker d'habitude : je préfère les utiliser semaine par semaine, car sinon j'oublie de les renseigner :) C'est moins impressionnant que les trackers mensuels mais ce format mignon me convient bien 
de stimulant anti-clope : cette partie ne m'est plus utile, mais je vous en fait tout de même part car elle m'a énormément aidée ; j'avais pris l'habitude de compter chaque jour le nombre de cigarettes fumées et d'en faire le total en fin de semaine dans une case prévue à cet effet, pour ensuite calculer l'argent que j'avais grillé dans la semaine. Je reportais cette somme dans un tableau qui me permettait d'aditionner tout ça au fur et à mesure et d'être effrayée par ce gouffre financier. FORT HEUREUSEMENT VOILA 10 MOIS QUE JE N'AI PLUS ACHETE DE PAQUET, ET QUE JE DEPENSE MES SOUS POUR PLEIN DE TRUCS VACHEMENT PLUS SYMPA :)


I D E E   N U M E R O   2
• les suivi de projets •

Des pages un peu plus spécifiques, qui peuvent prendre des formes très différentes avec en particulier des tableaux, en voilà quelques exemples, du plus complexe au plus simple

• retrouver la ligne




• préparer l'arrivée de bébé :
J'ai parlé de ce projet dans un article assez récent. C'est une des doubles pages de mon Bujo qui m'a le plus aidée, non seulement à me projeter, mais à m'organiser.





• création d'une boite surprise pour papa à l'occasion de la naissance
• opération anti-poux
• suivi albums photo


• méthode KonMari: pour vider mon téléphone et ensuite continuer régulièrement à faire des albums (pas encore réussi, mais au moins j'essaie !): j'ai commencé à la mettre en place pour notre déménagement de Paris à Lyon, mais j'ai manqué de temps car tout s'est fait très vite. Je prévois donc mon coup pour notre prochain emménagement, je ne veux emporter avec nous que l'essentiel. Cette liste me permettra aussi de faire moins de cartons héhé !!!


ces pages projets sont en fait complètement sur mesure et correspondent à vos envies du moment !


I D E E   N U M E R O   3
• mes listes vraiment utiles •

liste de naissances : tout simplement la liste des nouveaux bébés de mon entourage, amis et famille, avec la date. Si j'ai  reçu un faire-part, je mets une case que je coche dès que j'ai fait mon ptit cadeau, ça me permet de ne pas trop craindre du boudin.

• liste d'achats intelligents : une de mes listes préférées, elle me permet de faire des économies folles. J'ai toujours eu la dépensite aigüe, celle qui se manifeste sous la pire des formes, la dépensite des radins qui se frustrent pendant des semaines pour ensuite craquer sur tout un tas de trucs sans intérêt un jour de faiblesse. Je suis typiquement la fille qui trouve absolument tout hideux dans le rayon solde et tout caaaaaanon dans le rayon "nouvelle collection", celle qui ne trouve rien de sympa quand on a décidé de lui offrir quelque chose mais qui par contre va claquer 200€ en articles de mauvaise qualité parce qu'elle a un gros chagrin ou ses règles et que putain ça fait chier.

Mais ça c'était avant ma super liste. En parallèle de la liste où je consigne mon "'argent de poche" , j'ai celle de mes "achats plaisir". J'y note tous les trucs-donc-j'ai-grave-besoin-trop-beau-trop-mignon-je-le-veux qui me passent sous les yeux, je me retiens de les acheter, et je les couche sur le papier. J'attends un peu, et s'ils me font toujours envie, je les achète dès que j'ai rassemblé la somme. Parfois certains attendent longtemps car il y a toujours autre chose de mieux dans ma liste, jusqu'au jour où ils ne sont plus en vente. Alors je les raye, c'est que je n'en avais pas tant besoin/envie que ça. J'ai vachement moins de choses, mais elles sont vachement plus cool.



• liste de ce qu'on m'a prêté
• liste de ce que j'ai prêté

• liste d'articles pour le blog
• liste de films à voir, le livres à lire, de choses à faire avec les enfants etc... 


I D E E   N U M E R O   4 
•  les menus du mois •

Chaque fois qu'une recette sympa passe, je l'épingle sur pinterest et je note son nom sur mon bujo dans une liste dédiée
Ensuite, au début du mois, je fais mes menus pour chaque semaine (5 menus par semaine en fait, car il y a les jours où on mange les restes, ceux où l'on sort, et les repas plus simples/improvisés, comme le déjeuner du mercredi etc)

I D E E   N U M E R O   5
gérer le boulot et la vie domestique sur le même support 

En tant qu'indépendante je bosse à la maison et je n'ai donc pas d'outil d'entreprise dédié à l'organisation et à la planification de mon travail. J'utilise un peu google doc et le calendrier de mon téléphone, ainsi que quelques autres appli mais ils ne me permettent pas le coté "suivi des tâches sur un seul outil", donc j'utilise énormément mon bujo, pour noter les infos que me donnent leurs clients etc... mais LA page pratique, c'est le monthly log !
J'utilise donc le monthly log pour lister dans deux colonnes différentes les entrées perso et pro, tout simplement, ce qui me permet vite de voir ce qui se superpose et ce que je dois décaler !
à gauche, les entrées de boulot, et à droite, les rendez-vous perso (médecin, dej, deadlines, soirées etc...)







 Et pour clore cet article une page qui ne me sert pas à m'organiser mais qui vous plaira peut-être : mon année en polaroïds ! je l'adore !